Suite à la réunion du 21 novembre 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suite à la réunion du 21 novembre 2016

Message par François le Mar 22 Nov - 22:54

Bonjour à toutes et à tous,


Nous avons assisté à la réunion qui s'est tenue hier aux archives départementales.

La presse s'en est fait écho : un article est disponible sur le article http://www.20minutes.fr/rennes/1966719-20161122-rennes-quartier-beauregard-habitants-broient-noir.

A cette occasion, plusieurs propositions ont été émises par les habitants et des témoignages ont été partagés.

Toutefois, la forme de la réunion - alliée au nombre de conséquent participants - n'a pas permis à chacun de s'exprimer.

Qu'en avez vous pensé ? Certains idées mériteraient que l'on si attarde.


François
Admin

Messages : 6
Date d'inscription : 22/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://beauregard-rennes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suite à la réunion du 21 novembre 2016

Message par François le Mar 22 Nov - 23:07

L'article dans l'édition rennaise de Ouest France de ce jour :


François
Admin

Messages : 6
Date d'inscription : 22/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://beauregard-rennes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

propositions

Message par samfred le Mer 23 Nov - 14:09

A un moment il faut stopper et agir fermement.
*Couvre-feu dans le quartier pour les moins de 16 ans.
*Suspension,voir radiation des aides sociales pour les parents démissionnaires.
*Faire payer les dégâts aux parents démissionnaires et non pas aux autres citoyens du quartier.

samfred
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suite à la réunion du 21 novembre 2016

Message par Mccoupe le Jeu 24 Nov - 0:41

Entièrement d'accord avec ces propositions !!!!!!!

Mccoupe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Entièrement d'accord

Message par LAETI le Dim 27 Nov - 19:15

Entièrement d'accord avec ces propositions...

LAETI
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suite à la réunion du 21 novembre 2016

Message par François le Mar 29 Nov - 21:11

J'entends bien les propositions formulées. Cependant, nos idées doivent s'inscrire dans un cadre légal et réglementaire pour avoir une chance de prospérer.

Le couvre-feu nécessite, sauf erreur, un arrêté de la mairie. Je ne vois pas la ville de RENNES prendre ce type d'arrêté, compte tenu de la publicité induite. En outre, moins de 20 personnes ne doivent pas empiéter sur notre liberté d'aller et venir.

Enfin, un tel couvre feu suppose une présence policière renforcée pour rendre effective la mesure. Or le manque d'effectif est un problème national.

La suspension des aides sociales me semble peut envisageable également. Sauf erreur de ma part encore une fois, les alloc' relèvent du Conseil Général et aucun fondement ne permet de les suspendre depuis l'abrogation de l'article L222-4-1 du Code de l'action sociale et des familles.

L'idée de faire payer les dégâts aux parents démissionnaires me parait pouvoir prospérer. En effet, les parents sont responsables civilement des agissements de leur enfant.

Mais cette étape est peut être prématurée : ne faudrait-il pas identifier ces parents, et leur proposer notre aide ? Peut être sont-ils dépassés par le comportement de leur enfants ?

Je ne sais pas comment les identifier ni qui peut le faire. Selon moi, c'est ce type de question qui pourrait être poser aux autorités.

Qu'en pensez vous ?




François
Admin

Messages : 6
Date d'inscription : 22/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://beauregard-rennes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

responsabilisation

Message par antho le Lun 5 Déc - 19:57

Il me semble évident que l'identité des fauteurs de troubles doivent être connue. Une fois cela fait, les parents doivent être contactés et responsabilisés (peut-être ignorent-ils les méfaits de leurs enfants ?).

En fonction de leur réaction, deux options sont possibles :

- accompagnement dans la restauration d'une autorité parentale (si coopération)
- responsabilisation de fait et paiement des dommages matériels, physiques et psychologiques (si non coopération)

En dehors de cela, une association de quartier peut-elle se porter partie civile, pour des procédures auprès de la police et pourquoi pas d'un avocat, au nom de personnes qui n'oseraient pas (ayant peur que ça leurs retombe dessus), car au final cela donne un sentiment d'impunité autant pour les fauteurs de troubles que pour les victimes.

Une autre piste, organiser des rondes de quartier ...

antho

Messages : 1
Date d'inscription : 05/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

suite aux dégradations au Cadran

Message par Tatiana le Jeu 8 Déc - 22:20

Bonjour à tous,

La situation actuelle paraît évidente, le personnel et les bénévoles de l'association 3 regards rencontrent des difficultés avec certains jeunes.
Ils affectent le quotidien et bien vivre ensemble au cadran.
Récemment des dégradations et du non respect :

-dégradation matériel
-incivilités
- menaces
- violences verbales, crachats
- tentatives d'agressions physiques, menaces à l'arme blanche..
aux salariés ainsi qu'aux habitants présents dans les locaux.
Des réunions se tiennent au cadran de 9h00 à 20h00 au cadran Personnellement je vais porter plainte contre X, une plainte plus une plainte plus une plainte vont faire bouger un procureur, des grognements... personne.


Tatiana
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suite à la réunion du 21 novembre 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum